Togo – La nouvelle liste de médicaments de l’INAM entre en vigueur aujourd’hui

L’INAM (Institut National d’Assurance Maladie) agrandit encore l’accès à des médicaments remboursables pour les bénéficiaires. Cet organisme met en service à partir de ce mercredi 1er décembre 2020 une toute nouvelle liste de médicaments remboursables par l’AMP (Assurance Maladie Publique). Il s’agit d’un mécanisme de gestion de l’assurance maladie (qui est régie par le Code CIMA : Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances) mis à la disposition des prestataires qui sont les pharmaciens et les prescripteurs. Le but principal étant de privilégier la délivrance de médicaments (les plus efficaces) accessibles financièrement et d’améliorer la qualité des soins. Il est à noter que la nouvelle liste de l’Institut National d’Assurance Maladie fixe un prix référentiel de remboursement commun pour les traitements ayant le même dosage, la même composition et la même forme. Cette liste permettra ainsi aux pharmaciens et aux prescripteurs de reconnaître les traitements à prescrire aux assurés. Il s’agit principalement de médicaments couverts par l’Institut National d’Assurance Maladie. Ceci pourra donc faciliter la substitution de médicaments en pharmacie, alléger les procédures de prise en charge et simplifier les bases de remboursement.
L’assurance bénéficie, depuis sa mise en œuvre, qu’aux agriculteurs du MIFA (Mécanisme Incitatif de Financement Agricole Fondé sur le Partage de Risques), artisans, élèves, fonctionnaires et quelques couches particulières. L’ambition du gouvernement de Victoire Dogbé est de la rendre universelle. Il est important de souligner que le système couvre aujourd’hui environ 89 % des pharmacies conventionnées.
La République togolaise veut renforcer son système d’assurance maladie publique. Pour quel objectif ? Délivrer et privilégier : les médicaments les plus efficaces répondant au besoin en santé de la population. Et pérenniser le régime d’assurance maladie. Ce nouveau dispositif est beaucoup plus simple, léger et facilite ainsi une meilleure substitution des médicaments en pharmacie.

          Santé : les ambitions du Togo pour le secteur

Le pays de Faure Gnassingbé a multiplié ces cinq dernières années les initiatives visant essentiellement à redynamiser et moderniser divers secteurs socio-économiques, dont celui de la santé. Les actions portent déjà leurs fruits dans ce secteur, mais les autorités togolaises ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin. Selon la nouvelle cheffe du gouvernement, de nombreuses autres initiatives sont envisagées particulièrement à l’horizon 2026 avec pour buts : fournir des soins de qualité et les rendre accessibles à la population, et moderniser davantage le secteur.