Millenium Challenge Corporation (MCC) : le Togo confirme son statut de pays réformateur

Le MCC a publié ce vendredi matin la carte des scores des pays sur la liste de financement pour l’an 2021. En validant 18 indicateurs sur 20, le pays de Faure Gnassingbé confirme la bonne évolution de ses performances en matière de réformes structurelles. Cette bonne performance traduit l’attachement du Togo à transformer l’économie pour une croissance inclusive, résiliente, durable, forte et créatrice d’emplois. Victoire Dogbé, la cheffe du gouvernement, se réjouit de ce score. Le pays améliore, chaque année, ses scores. Pour l’an 2021, il a validé 18 indicateurs sur 20, contre 13 seulement en 2020 et 2019, confirmant alors sa lancée en matière des réformes structurelles. Ceux-ci sont importants puisqu’ils déterminent l’accès du Togo au programme ‘Compact’ du Millenium Challenge Corporation avec à la clé des milliards de dollars d’aide.
Pour Faure Gnassingbé, le chef de l’Etat togolais, cette performance est le fruit de plusieurs réformes entamées dans divers secteurs, et en particulier dans le domaine de l’investissement dans le capital humain, de la liberté économique et de la gouvernance.
Les critères exigés par le Millenium Challenge Corporation portent principalement sur l’accès aux nouvelles technologies (NTIC) et à la santé, les programmes d’éducation, les libertés politiques, la lutte contre la corruption, ou la liberté d’entreprendre.

     Le Togo en pole position pour être éligible

D’après les infos officielles, la République togolaise a fait des progrès, dans les différentes catégories. En matière de liberté économique, le pays a en effet validé les critères relatifs à la création de sociétés, l’accès au crédit, les droits fonciers, le respect de l’équité du genre dans l’économie, la politique commerciale, la qualité de la régulation, l’inflation, la politique budgétaire.
Dans le secteur de la bonne gouvernance, le Togo répond aux normes de la liberté d’information, de l’Etat de droit, du contrôle de la corruption, des libertés civiles. Le taux de l’achèvement de l’éducation des filles, la promotion des ressources naturelles, les dépenses dans l’éducation sont ainsi retenus dans le domaine de l’investissement dans le capital humain. Il est important de noter que le score du pays se situe en-dessus de la médiane (médifixe) pour les indicateurs ‘dépenses pour la santé’ et ‘droits politiques’.
Les autorités togolaises mettent ainsi les bouchées doubles afin de remplir les conditions d’éligibilité aux programmes ‘Compact’ du MCC. Le Millenium Challenge Corporation est un mécanisme conçu par le congrès des États-Unis afin de réduire la pauvreté dans les pays en voie de développement.