Forum UE-Togo : Faure Gnassingbé mise sur les opportunités de projets et de contrats avec l’Union européenne

Le Forum Togo-UE, préparé avec ardeur depuis quelques semaines, a démarré la semaine dernière à Lomé, la capitale togolaise. Une liste impressionnante de personnalités africaines, mais également européennes autour du chef de l’Etat du Togo, Gnassingbé Faure étaient à l’ouverture. Pour le président togolais, il s’agit d’une très grande opportunité afin de conclure des projets et des contrats.
Plus de 800 participants environ dont 350 représentants ou chefs de sociétés européennes, mais également africaines, dont le président CIAN (Conseil français des Investisseurs en Afrique) et EBCAM (European Business Council for Africa and Mediterranean), Giros Etienne, l’ancien Premier ministre du Bénin, Pezzini Mario, l’ancien directeur général du FMI, Zinsou Lionel, le PDG de EcoBank, Kahn Dominique, le DG du centre de développement de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), Ayeyemi Ade, le magnat nigérian de Dangote Group, Aliko Dangote, des entrepreneurs de différents horizons, les décideurs des organisations de Bretton Woods, les responsables du système des Nations Unies, plusieurs membres du nouveau gouvernement togolais, Victoire Dogbé en tête, étaient ensemble la semaine dernière à Lomé. Ce rendez-vous historique a été ouvert par le président de la délégation de l’Union européenne et le président togolais. “C’est une occasion afin d’ouvrir la voie au développement”, a déclaré Faure Gnassingbé. “C’est une occasion privilégiée de traduire les opportunités en projets et contrats”, ajoute-t-il.
La République togolaise a ainsi fait le choix le plus pertinent pour une prospérité partagée. Cette collaboration entre l’Union européenne et le Togo se manifeste en grande partie par les relations entre les secteurs publics et privés des 2 parties. Comme l’a déjà annoncé le chef de l’Etat, le Forum Togo-Union européenne a été l’occasion de signer des contrats et des accords.

   Pourquoi le continent africain est-il important et pourquoi l’Union européenne devrait-elle investir dans le partenariat UE-Afrique ?

“On doit renforcer notre collaboration car notre avenir sécuritaire, économique et politique est en jeu quand il s’agit de nos relations avec le continent africain”, a déclaré la vice-présidente de la délégation de l’UE.
Il est important de rappeler que l’Union européenne est toujours le 1er partenaire de l’Afrique dans plusieurs domaines. Ce continent est devenu aujourd’hui un terrain de compétition géopolitique.
Le FETUE évoque plusieurs sujets particulièrement celui du développement et des investissements. Aucun secteur n’est laissé au compte. L’agriculture, énergie, transport, économie…