Covid-19 : le Togo renforce son dispositif sanitaire

Le gouvernement Dogbé a annoncé le mois dernier la construction de 12 centres de santé dans la lutte contre la pandémie mondiale de Covid-19. Depuis le 1er avril dernier, le Togo mène une bataille sans répit contre l’expansion du virus. Il est important de souligner que le pays possède des infrastructures limitées. C’est pourquoi la priorité a été donnée au renforcement de la capacité du système sanitaire à répondre à cette menace.
Si le début a été chaotique, le gouvernement de Victoire Dogbé (dont la liste a été dévoilée le jeudi 1er octobre) s’est progressivement rattrapé en investissant notamment dans la prise en charge des malades, la formation et l’équipement. Au Centre Hospitalier Régional de Lomé-commune (principal centre de prise en charge) vont ainsi s’ajouter 12 nouveaux centres dans les diverses villes du pays. Les autorités togolaises prévoient également d’injecter quelque 86 milliards de Francs CFA dans l’amélioration du système sanitaire. Une palette d’actions pouvant transformer l’Hôpital à la République togolaise.
A noter qu’un fond de 650 milliards de Francs CFA a été mis en place afin de faire face au nouveau coronavirus, pire ennemi de l’humanité. Le Togo a pour ambition de renforcer le système sanitaire.
La Représentante Résidente de l’Organisation Mondiale de la Santé et l’Ambassadeur de France au Togo ont exprimé leurs félicitations au pays pour tous les investissements réalisés. Ils ont aussi exprimé leur satisfaction pour l’anticipation et la promptitude dont a fait preuve le pays dans la gestion de cette pandémie mondiale. Ces derniers ont ainsi assuré le gouvernement Dogbé du soutien et de l’appui des partenaires financiers et techniques dans la réponse à cette crise sanitaire qui, aujourd’hui, n’épargne personne ni aucun pays.

   INAM – Togo : une nouvelle liste de médicaments remboursables entre en vigueur

Le pays de Faure Gnassingbé veut renforcer son système d’assurance maladie publique. L’institut national de l’assurance maladie agrandit l’accès à des médicaments remboursables pour les bénéficiaires. Cet organisme met en service une nouvelle liste de médicaments remboursables par l’assurance maladie à compter du 2 décembre 2020. Il est important de rappeler que celui-ci est chargé de gérer le régime obligatoire d’assurance maladie des agents publics et assimilés. Il a pour mission principale d’assurer la couverture des risques liés aux accidents, aux maladies…
Le système couvre à ce jour 98 % des pharmacies conventionnées. Le but est ainsi de d’améliorer la qualité des soins.